Investissement de 2 M$ pour favoriser la montaison des saumons dans la rivière Saint-Jean (Côte-Nord) - Fédération québécoise pour le saumon atlantique

Investissement de 2 M$ pour favoriser la montaison des saumons dans la rivière Saint-Jean (Côte-Nord)

La Fondation de la faune du Québec, le Programme de mise en valeur des habitats du saumon de la Côte-Nord, le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, Pêches et Océans Canada par son Programme de partenariat relatif à la conservation des pêches récréatives et la Fondation pour la conservation […]

Rivière Saint-Jean Côte-Nord

La Fondation de la faune du Québec, le Programme de mise en valeur des habitats du saumon de la Côte-Nord, le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, Pêches et Océans Canada par son Programme de partenariat relatif à la conservation des pêches récréatives et la Fondation pour la conservation du saumon atlantique sont heureux d’annoncer la réalisation d’un projet d’aménagement faunique majeur en partenariat avec l’Association de protection de la rivière Saint-Jean (APRSJ) qui agit à titre de promoteur du projet. Ce projet vise à faciliter la montaison des saumons au-delà d’une chute de 6 mètres de hauteur, partiellement franchissable en période d’étiage ou lors de très forte crue, situé à 60 km de l’embouchure de cette rivière.

« Une passe migratoire, composée d’une succession de quatre bassins et cinq seuils, sera construite à l’été 2018 en réduisant au minimum l’utilisation du béton. La technique d’excavation dans le roc permettra à la structure de bien s’intégrer au paysage. Pas moins de sept autorisations gouvernementales ont été nécessaires à la suite de nombreuses études réalisées depuis 2015 pour la planification de ces travaux. », mentionne M. Normand Traversy, coordonnateur du Programme de mise en valeur des habitats du saumon de la Côte-Nord.

« Grâce à ce projet, un plus grand nombre de saumons en bonne condition de reproduction pourront accéder à des sites de fraie de grande qualité qui étaient jusqu’à maintenant sous-utilisés. L’aménagement de cette chute, qui représente un obstacle majeur à la migration du saumon, contribuera à réduire les blessures et les actes de braconnage. », mentionne M. André Martin, président-directeur général de la Fondation de la faune du Québec.

« Les habitats visés par le projet ont un potentiel de production de plus de 1 700 saumons adultes par an, ce qui permettrait de récolter annuellement environ 1 000 saumons supplémentaires. La section accessible pour le saumon en amont de cette chute contribuera, à elle seule, à près de 45 % du potentiel salmonicole du bassin versant de notre rivière et améliorera à moyen terme la qualité de la pêche sportive. », précise M. Evans Edward, président de l’APRSJ et promoteur du projet.

La construction de la passe migratoire nécessite des investissements de 1 549 000 $ en 2018, alors que 200 000 $ ont été investis pour réaliser les études préliminaires auxquels s’ajoutent près de 250 000 $ pour effectuer le suivi de performance durant les prochaines années.

Articles populaires

Semaine

Articles populaires

Mois

Publicité

Abonnez-vous à notre infolettre

Suivez-nous sur facebook

  • Gouvernement du Québec
  • Hydro Québec
  • Fondation de la faune du Québec
  • Fédération du Saumon Atlantique
Suivez la FQSA sur Facebook !